Vous voyez quelque chose que vous aimez?

Appuyez sur le coeur affiché sur les évènements ou produits dérivés pour les voir ici.

Aucun évènement ne vous fait vibrer ?
Votre panier est vide pour le moment.

Vous pouvez ajouter des billets pour des concerts, des matchs de football, des expositions et plus encore!

QUEEN - A Night at the Opera

A Night At The Opera

Vendeur: VinyleClub
Livraison sous 3 à 5 jours en France métropolitaine
19,99€ TTC
Référence: QUEEN_OPER

Quantité

QUEEN - A Night at the Opera

La description

Cet album mythique n’est pas simplement l’un des plus grands albums de Queen, il fait également partie des incontournables de l’histoire du rock au sens large du terme, à posséder dans chaque discothèque qui se respecte !
On pourrait même dire qu’il a sauvé le destin du groupe ! En effet, au début de l’année 1975 les affaires ne sont pas très bonnes pour Queen et la carrière artistique du groupe aurait même pu finalement s’arrêter là !

Après trois albums d’honnête facture et un succès d’estime, le groupe Queen a du mal à trouver son style même si son rock anglais énervé reste parfois singulier. Certains critiques comparent alors le groupe à une sorte d’ersatz de Led Zeppelin…
Mais le principal problème du quatuor reste avant tout sa survie financière… Complètement ruiné par Norman Sheffield, le manager de l’époque, il aura fallu toute la force de conviction et les compétences d’un homme visionnaire pour remettre le groupe sur les rails. Déjà connu pour avoir géré la carrière d’Elton John, John Reid signe un nouveau contrat chez EMI et envoie tout ce beau monde en studio avec un seul objectif en tête : que cet album soit un succès ! Pourtant, il est bien loin d’imaginer qu’en laissant carte blanche au groupe la réussite de Night At the Opera ira bien au-delà de ses espérances. Heureusement d’ailleurs, car il est à l’époque l’album le plus cher qui ait jamais été enregistré!

Mais ce pari a été plus que payant quand on connaît l’histoire de l’album et l’influence – on le rappelle – qu’il a eu dans l’histoire du rock.
Inspiré d’un film des Marx Brothers, le titre porte formidablement bien son nom. Entre opéra baroque et cabaret déjanté, l’album bouleverse les frontières des genres des années 70 et ne peut laisser personne indifférent. C’est également un réel projet collectif, avec à la production l’un des pontes en la matière : Roy Thomas Baker.

Dès le premier morceau, « Death On Two Legs (Dedicaced to…) », le ton est donné : les guitares sont rageuses et le chant vindicatif. Rien d’étonnant puisque le morceau est un pamphlet contre leur ancien manager ! Une bonne façon en introduction d’enterrer le passé pour passer à autre chose.

Dans autre registre, le batteur Roger Taylor compose le morceau aux connotations humoristiques « I’m in love with my car », une véritable déclaration d’amour pour la 4 roues, dans un ton décalé et typiquement britannique. Et puisque l’on parle d’amour, c’est ce que John Deacon clame haut et fort dans « You’re à my best friend » à sa femme Veronica. Sorti comme second single de l’opus en mai 1976, celui-ci est une compositions des plus pop sur l’album mais reste un classique du groupe qui se classera d’ailleurs à la 7ème place des charts britanniques.
Le reste, composé par le guitariste Brian May et le chanteur Freddie Mercury, fait ressortir les extravagances de chacun.
Le jazz façon New Orleans (mais à la sauce Queen bien entendu) est très présent sur les titres « Lazing on a sunday afternoon » et « Seaside Rendez-Vous ». On perçoit ici tout l’éclectisme des influences du groupe et notamment de Freddy Mercury.
Mais rassurez-vous, cet album a aussi son lot de guitares saturées et sent bon le rock cher à Brian May comme sur « Sweet Lady ».

Mais si on ne doit retenir qu’un titre de cet opus, ce serait bien évidemment l’hymne du groupe, et quel hymne : « Bohemian Rhapsody » ! Pourtant cet opéra rock de près de 6 minutes, loin d’être accessible au premier abord, est devenu un single à part entière sorti dans son intégralité et a connu un succès phénoménal. Il est encore aujourd’hui la 3ème meilleure vente de singles de tout le Royaume-Uni ! Par sa complexité et son originalité, cette composition en 3 parties a marqué plusieurs générations. A la chanson pop se succède un opéra suivi d’une dernière partie hard rock tonitruante, le morceau se termine avec quand un final piano voix rappelant son introduction. Le clip qui accompagne la sortie du titre marquera les esprits et sera considéré comme un des premiers vidéo-clips promotionnels de la pop culture.
Régulièrement classé dans les meilleurs titres de tous les temps plébiscités par les britanniques, son effet est toujours immédiat plus de 40 ans après ! Le titre se classera même à la première position des charts américains pendant 9 semaines consécutives. Une véritable nouvelle “british invasion” !

Enfin, l’album se termine par l’hymne national « God save the Queen » joué à la guitare par Bian May, un morceau qui sera utilisé pendant longtemps en clôture des concerts du groupe.

En un coup de poker, plus de trois millions d’exemplaires de A Night at the Opera seront vendus à travers le monde, lançant par la même occasion la carrière du groupe qui se place désormais définitivement comme un incontournable dans le paysage musical mondial.
Et sur ce coup là, Dieu n’y était plus forcément pour grand chose !

Biographie sélective :
1970 : Naissance de Queen
1973 : Sortie du premier album éponyme
1974 : sortie de Sheer Heart Attack
1975 : sortie de A Night at the Opera
1980 : sorti de A Game
1986 : tournée Magic Tour à guichet fermé
1991 : décès de Freddie Mercury
1995 : sortie de Made in Heaven, album d’inédits

Discographie sélective :
1973 : Queen
1974 : Queen II
1974 : Sheer Heart Attack
1975 : A night at the Opera
1976 : A day at the races
1977 : News of the world
1978 : Jazz
1980 : The Game
1984 : The Works
1986 : A kind of magic
1990 : Innuendo

L’anecdote :
« Bohémian Rhapsody » connaît une nouvelle vie en 1991 -1992 suite à la fois au décès de Freddie Mercury (décédé le 24 novembre 1991), mais également au film « Wayne’s world » de Pénélope Spheeris, dans lequel les deux protagonistes Wayne et Garth effectuent un headbanging mémorable avec leurs amis dans leur voiture. Toute une génération redécouvrira le morceau, lui permettant une nouvelle fois de s’ériger au rang de titre culte ! Le titre se classera même une deuxième fois n°1 des charts britanniques ! Culte on vous dit !

Arnaud Brailly

QUEEN - A Night at the Opera

Notes et Avis

  • 0

Évaluer ce produit

Partagez votre avis avec les autres PULSERS. Les avis sont sujets à approbation.

Commentaires client (0)

Ajouter et Payer